Une plage paradisiaque

ROAD TRIP de 10 jours en FLORIDE : mon guide complet

Pour mon troisième voyage aux États-Unis (après New York en 2015 et les États de l’Ouest en 2018), j’ai décidé d’explorer la célèbre Floride.

Niché dans le sud-est du pays, le « Sunshine State » est plutôt surprenant : entre la très kitsch Miami, les terres sauvages des Everglades, ou encore les incontournables parcs d’attractions d’Orlando… Il y a de quoi faire ! Et pourtant, je n’étais pas si emballée que ça à l’idée d’explorer cette partie du pays auparavant car j’ai lu tout un tas de choses pas très positives concernant Miami et ses alentours… Grâce à un billet d’avion bon marché et une météo bien plus agréable que chez nous, mon compagnon et moi-même avons finalement décidé de nous envoler vers cette nouvelle destination. Et vous vous en doutez… Ce fut génial. Nous avons adoré ce road trip !

Vous trouverez ici un guide complet qui, je l’espère, vous aidera dans l'organisation de votre futur voyage en Floride. N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire à la fin de l’article. Je vous répondrai avec grand plaisir.

Bonne lecture !

Quand partir en Floride ?

Une fille dans une cabane en bois sur la plage de Miami
Miami Beach

La Floride oscille entre un climat tropical et subtropical toute l’année. C’est une destination plutôt prisée en hiver car il y fait beau et chaud. L’été, en revanche, les températures augmentent et c’est la période des pluies et des ouragans, ce qui peut être beaucoup moins agréable.

Côté tourisme, la haute saison s’étend de décembre à mai environ. Le climat doux et sec attire les touristes, les prix sont en hausse. La basse saison s'étend par conséquent de juin à novembre. Il commence à faire très chaud et les prix baissent.

Il est malgré tout difficile de choisir une bonne période pour partir en Floride, le soleil y étant présent toute l’année et les températures descendant rarement en dessous de 20°C. Partir durant l'hiver semble être le meilleur choix mais vous croiserez beaucoup de monde et vous dépenserez davantage. À l'inverse, partir durant l'été peut être intéressant pour plus de tranquillité et moins de dépenses mais vous risqueriez de tomber sur un ouragan. À vous de faire votre choix en fonction de vos préférences !

En bref...

  • Haute saison : de décembre à mai environ. Prix élevés, climat doux et sec très agréable.
  • Basse saison : de juin à novembre environ. Prix en baisse, climat chaud et humide avec risque d’ouragan.
  • Notre choix : février fut un mois idéal concernant la météo mais les prix étaient assez élevés. On ne regrette pas cependant car nous avons pu faire tout ce que nous souhaitions.

Quelles sont les formalités ?

Pour les ressortissants français, pas besoin de visa pour séjourner en Floride comme dans le reste des États-Unis (dans la limite de 90 jours). En revanche, vous devez absolument vous procurer un ESTA (Electronic System for Travel Authorization). C’est un formulaire obligatoire à remplir sur le site officiel du gouvernement coûtant environ 21 $ et valable pendant 2 ans. Il permet aux autorités de vérifier que vous êtes bien en droit de voyager sur le sol américain. Évidemment, le passeport est lui aussi obligatoire et vous sera demandé pour remplir votre ESTA.

Côté assurance, j’ai une carte Visa Premier (semblable à la Mastercard Gold) qui comprend déjà une bonne couverture (jusqu’à 155 000 € pour les frais médicaux à l’étranger). En revanche, la Visa Classique comme la Mastercard Classique ne possèdent pas d’aussi bonnes garanties (jusqu’à 12 000 € pour les frais médicaux). Vous pouvez éventuellement souscrire à une assurance indépendante si vous ne possédez pas de Visa Premier ou de Mastercard Gold. À noter que les assurances Visa et Mastercard ne prennent pas en charge les vols de bagages ou d’effets personnels, contrairement aux assurances indépendantes.

En bref...

  • Passeport et ESTA (obligatoire) : pour l’ESTA, rendez-vous sur le site du gouvernement américain (prenez au moins 15 jours d’avance).
  • Assurance voyage (facultatif) : Chapka Assurance, AVI International, ACS AMI…

Quel itinéraire choisir ?

Voici les différentes étapes de notre road trip en Floride. Le choix d’un itinéraire est personnel. Celui que nous avons choisi est adapté à nos goûts et nos envies.

Nous découpons ce road trip en 5 grandes étapes :

🏖 Miami : l’incontournable « Magic City » à ne manquer sous aucun prétexte. Découvrez mon article Visiter MIAMI en 3 jours pour plus de détails.

🌴 Les Keys : une suite d’îles paradisiaques au sud de Miami dans le golfe du Mexique. Découvrez mon article Visiter KEY WEST en FLORIDE pour plus de détails.

🐊 Le parc national des Everglades : une grande zone humide subtropicale abritant un écosystème unique au monde. Découvrez mon article Visiter le parc national des EVERGLADES en FLORIDE pour plus de détails.

🐚 Sanibel : une petite île sur la côte ouest, réputée pour sa beauté et ses nombreuses variétés de coquillages.

🎡 Orlando : LE paradis du loisir, avec le Walt Disney World Resort et ses 4 grands parcs d'attractions, mais aussi l’Universal Orlando Resort et ses 2 grands parcs d'attractions.

En bref...

  • À ne pas manquer selon moi : Miami, pour ses plages, son architecture et sa vie nocturne ; le parc national des Everglades, pour une virée en pleine nature au milieu des alligators ; Orlando, pour vivre de vrais instants de fun !
  • Durée conseillée pour un road trip : 10 ou 15 jours minimum.
Un alligator qui se balade dans l'eau
Le parc national des Everglades

Quel budget prévoir ?

Une fois l’itinéraire choisi, il est plus facile d’établir un budget précis pour l’ensemble du voyage.

Voici un récapitulatif des dépenses effectuées lors de notre voyage en FlorideCe budget reste approximatif car il peut varier selon plusieurs critères : nombre de voyageurs, type de voyageurs, période de voyage, type de logement souhaité…

Comptez environ 1 300 € à 1 500 € de dépenses par personne pour 10 jours. *budget établi pour un voyage en février 2020

En détail :

✈️ 300 € de billets d’avion aller-retour avec une courte escale (Paris CDG – Philadelphie – Miami / Miami – Philadelphie – Paris CDG)

🏡 500 € d’hébergement (logements type hôtel, Airbnb)

🚗 150 € de location de voiture et d’essence

🍔 250 € de nourriture (restaurants, cuisine maison…)

🎈 200 € - 300 € de loisirs (et de shopping)

Vous l’aurez compris, la Floride n’est pas l’État le moins cher des États-Unis. Il vous faudra prévoir un budget conséquent si vous souhaitez en profiter un maximum.

Voici quelques conseils pour vous aider à réduire vos dépenses lors d'un voyage en Floride :

  • Réservez vos vols aller-retour à destination de Miami : vous payerez moins cher que des vols à destination d'Orlando ou de Key West. Pour réserver mes billets d'avion, j'utilise Skyscanner, mon comparateur favori de vols qui propose les meilleurs prix avec de bons outils d'analyse.
  • Réservez vos hébergements sur Booking, le leader mondial de la réservation d’hébergement en ligne : vous y trouverez les meilleures offres aux meilleurs prix. Et n'hésitez pas à vous inscrire gratuitement au programme de fidélisation Genius qui propose des réductions et des récompenses très intéressantes.
  • Sélectionnez vos activités et excursions à l’avance : vous pourrez profiter de tarifs avantageux en réservant vos activités sur Get Your Guide, la plateforme que j'utilise pour programmer mes expériences de voyage.
  • Essayez d’alterner vos choix de restauration : fast-food, restaurant, cuisine maison… Vous dépenserez moins en cuisinant vous-même. Il est bien plus avantageux de faire ses propres courses que d'aller manger à l'extérieur aux États-Unis !

Ayant organisé notre voyage avec seulement un mois d'avance, je pense que nous aurions pu dépenser moins si nous nous y étions pris un tout petit peu plus tôt.

En bref...

  • Prenez un peu d'avance sur l’organisation de votre voyage.
  • Comptez une moyenne de 1 500 € par personne pour 10 jours de voyage.
Une grande maison avec des palmiers
Sanibel

Comment conduire ?

Nous avons loué notre voiture à Miami Beach dans l'agence internationale Sixt, un véhicule basique qui s’est finalement transformé en gros bolide sportif (une Chrysler 300 S). Et nous avons été surclassés à notre grande surprise !

La conduite est une véritable institution aux États-Unis. Posséder une belle voiture est un symbole de réussite et de richesse. Tout est construit, organisé et optimisé pour la voiture. Faire un road trip sur les terres américaines représente plus qu'une aventure, un véritable rêve !

Quelques petites choses à savoir avant de louer une voiture aux États-Unis :

  • 21 ans est l’âge minimum requis pour louer une voiture dans presque toutes les agences de location.
  • Si vous avez entre 21 et 25 ans, une taxe jeune conducteur peut vous être demandée.
  • N’oubliez pas les documents nécessaires pour louer une voiture aux États-Unis qui sont les suivants : votre permis de conduire, une carte de crédit aux nom et prénom du conducteur principal.
  • Le permis international n’est pas obligatoire mais recommandé pour faciliter les démarches administratives liées à la location.

Mes conseils concernant la location en elle-même sont les suivants :

  • Choisissez une compagnie de location internationale connue pour éviter toute mauvaise surprise. Nous sommes ravis d'avoir choisi Sixt pour nous accompagner dans ce road trip : ils ont été exemplaires du début à la fin (en plus du surclassement) !
  • Prenez toutes les assurances possibles quand c'est dans vos moyens. Dans notre cas, le contrat de base incluait :
    • La LI (Liability Insurance) ou TPL (Third Party Liability) : responsabilité civile automobile. Cette assurance permet de couvrir les dommages causés à des tiers. Le montant couvert est souvent assez faible.
    • La LIS (Liability Insurance Supplement) ou SLI (Supplemental Liability Insurance) : responsabilité civile complémentaire. C’est une couverture plus large (jusqu’à 1 000 000 $ ou plus).
    • La CDW (Collision Damage Waiver) ou DEW (Deductible Extended Waiver) ou LDW (Loss Damage Waiver) : cette assurance couvre les dommages causés au véhicule (vandalisme, collision ou vol).

Par précaution, nous essayons de souscrire à toutes les assurances proposées par l'agence de location pour nous éviter un quelconque problème (quand notre budget nous le permet). Cette fois-ci, toutes les assurances indispensables étaient déjà comprises dans le contrat de base. Nous n'avons donc pas payé de supplément pour une assurance complémentaire.

La voiture de location, ses assurances et ses extras (rien concernant ces derniers) nous ont coûtés 201 € (prix pour deux).

Autres infos utiles concernant la conduite aux États-Unis :

  • 1 mile = 1,6 km. Mais ne vous inquiétez pas, on s’y fait très vite.
  • Le kilométrage est très souvent illimité et compris dans le contrat de location.
  • Les boîtes de vitesses des voitures sont toutes automatiques.
  • Le prix du carburant est moins cher qu’en France.
  • Les contrôles routiers sont assez fréquents, respectez donc bien les limitations.

En ce qui concerne les péages, sachez qu’il n'existe que très peu de routes payantes en Floride. Nous avons préféré les éviter (pensez à configurer votre GPS sur « éviter les routes à péages ») sachant qu’on ne gagnait que 5 à 10 minutes sur notre trajet. Si vous souhaitez tout de même prendre ces routes, signalez le à votre agence de location. Elle vous proposera un pass (en extra) équivalent au télépéage de chez nous.

Tout comme la location, la conduite aux États-Unis n’est pas difficile. On s’y fait très vite et c’est même plus simple qu’en Europe : les ronds-points n’existent pas, les routes sont longues et larges, la priorité à droite est très rare… Une petite particularité cependant : les feux américains sont de l’autre côté des intersections ! Il faut donc regarder le feu en face, très souvent en hauteur. Il est également autorisé de tourner à droite au feu rouge (sauf si un panneau indique le contraire).

Sur 10 jours, nous avons parcouru 2 000 kilomètres.

En bref...

  • Choisissez une agence de location internationale : Sixt, Hertz...
  • Souscrivez à toutes les assurances (si c'est possible).
  • Sur la route : boîte de vitesse automatique, distance en miles, carburant moins cher, très peu de péages, conduite simple.

Et dans sa valise ?

Inutile de prévoir des vestes et des pantalons. En Floride, les températures descendent rarement en dessous de 20°C. Prévoyez plutôt T-shirts, shorts, débardeurs, maillots de bain… Avec un imperméable si vous partez en saison des pluies. Côté chaussures, pensez à vos baskets de randonnée si vous souhaitez vous balader dans les Everglades. Autrement, les sandales et les tongs seront vos meilleures amies.

Ne surchargez pas votre valise, vous pouvez laver votre linge sur place. Les auberges et les Airbnb ont généralement une machine à laver à disposition et les laveries ne manquent pas dans les rues. Nous avons pu faire plusieurs machines sans problème dans les grandes villes.

N’oubliez pas les indispensables :

  • Une copie pour chaque document valide (passeport, ESTA, permis de conduire…). En cas de perte ou de vol, ces copies vous sauveront la vie !
  • Un adaptateur pour la prise électrique (prise de type A/B). Nous utilisons celui de la marque Skross pour nos voyages.
  • Quelques médicaments basiques et produits parapharmaceutiques (dans la limite des 100 ml par produit si vous prenez l’avion avec un bagage cabine seulement).
  • Une batterie externe portable pour vos appareils électroniques. Nous utilisons celle de la marque Anker pour nos voyages.
  • Une gourde pour éviter d’acheter des bouteilles en plastique. L’eau est potable dans tout le pays.
  • Une crème solaire et un chapeau pour ne pas cramer. L’indice UV en Floride est un peu plus élevé qu'en France.
  • Un anti-moustique, surtout si vous partez pendant la saison des pluies.
  • Quelques dollars mais pas trop. Les cartes bancaires sont acceptées partout.

Depuis 2019, les USA et beaucoup d'autres pays ont décidé d’interdire le transport en soute de tout appareil disposant d’une batterie lithium-ion (ordinateur, tablette, smartphone, batterie portable…). Ces appareils doivent être impérativement transportés avec vous dans votre bagage à main ou cabine et chargés à bloc lors de votre embarquement à l’aéroport. En cas d’inspection au contrôle de sécurité, si votre appareil est déchargé ou défectueux, vous pourriez être amenés à vous faire refuser l'embarquement.

En bref...

  • Tenues légères avec un imper pour se protéger des pluies si vous partez en saison humide.
  • Appareils électroniques chargés à bloc lors de votre embarquement à l'aéroport (les contrôles pour les vols vers les USA sont fréquents).
La skyline de Miami
Skyline de Miami Beach

Les « pour » et « contre » d’un voyage en Floride

Voici pour vous mes « pour » et « contre » d’un voyage en Floride. Ils vous aideront peut-être à y voir un peu plus clair sur cette destination en plein essor aujourd'hui.

Les « pour »

  • Des paysages à couper le souffle. La Floride est réputée pour ses paysages de rêve, notamment du côté des Keys, en mer des Caraïbes. Ce n’est pas pour rien que beaucoup d’Américains passent leur lune de miel ou leur retraite dans cet État du pays.
  • Une ambiance de folie. Si vous aimez vous amuser et faire la fête, la Floride saura vous combler. Entre la vie nocturne de Miami et les parcs d’Orlando, impossible de s’ennuyer !
  • Une facilité d’organisation. Il est très simple d’organiser un voyage en Floride, les États-Unis étant un pays développé et similaire à la France. Vous n’aurez pas de mal à trouver les bonnes informations, à faire vos réservations et à combler vos folles envies.

Les « contre »

  • Une destination de plus en plus touristique. Malheureusement, la Floride attire chaque année de plus en plus de voyageurs du monde entier. Ses bonnes températures et sa facilité d’accès font d’elle l’une des destinations préférées des Américains également.
  • Des prix parfois très élevés. Depuis la fin du Covid et l’inflation mondiale, voyager aux États-Unis revient de plus en plus cher. Il faudra prévoir un budget conséquent si vous souhaitez profiter pleinement de votre séjour.
  • Une absence de dépaysement. Bien que la Floride soit un État exotique, la vie n’y est pas tellement différente de chez nous. On n’a pas toujours l’impression d’être loin de l’Europe malgré les nombreuses heures d’avion.

Ces ressentis reflètent notre expérience et nous appartiennent. Nous avons vraiment adoré notre road trip en Floride et nous y reviendrons très certainement un jour.

Mes derniers conseils

Dernières petites infos en vrac pour une préparation optimale :

🗣️ Langues : anglais (langue officielle) et espagnol (parfois).

🕕 Décalage horaire : - 6 h de décalage avec la France.

💸 Monnaie et frais bancaires : le dollar américain est la monnaie officielle du pays. Des frais de change et de commission seront appliqués à tout paiement avec votre carte bancaire traditionnelle. Souscrivez à une carte bancaire internationale sans frais (Boursorama, Fortuneo…) avant votre départ. Vous vous en féliciterez ! Vous pouvez gagner jusqu'à 150 € en ouvrant votre compte Boursorama via mon lien de parrainage avec le code LOBO7649.

💲 Taxes et pourboires : en Floride, la taxe s’élève à 6 %. Aux États-Unis comme au Canada, presque tous les prix sont affichés SANS les taxes. Concernant les pourboires, ils sont non obligatoires mais d'une importance singulière. La convention minimum pour un pourboire est de 15 %, mais selon le service et le type d'établissement fréquenté, le pourboire recommandé peut aller jusqu'à 18 % ou 20 % de la note finale.

📱 Réseau et données mobiles : si vous êtes chez Free, cet opérateur propose un forfait à 19,99 € par mois sans surcoût pour les communications et l'utilisation de la data Internet depuis plus de 100 destinations. En ce qui concerne les États-Unis, Free offre 35 Go d'internet inclus avec appels et SMS/MMS en illimité. Une offre très intéressante à condition d'utiliser cet opérateur au quotidien. Autrement, je vous recommande chaudement les cartes eSIM de Holafly, qui sont des cartes SIM virtuelles que vous pouvez installer grâce à un QR Code sur votre téléphone. Il existe plusieurs formules selon le pays et le nombre de jours que vous voyagez. C'est simple et très efficace. Profitez de 5 % de réduction avec mon code LOLITAONTHEROAD sur votre carte eSIM de chez Holafly !

👮🏻‍♀️ Sécurité : la Floride est un État sûr, nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité, et ce, à n’importe quelle heure de la journée (et de la nuit). Certains quartiers de Miami sont à éviter mais peu de chance que vous vous y rendiez compte tenu de leur localisation lointaine et de leur absence d'intérêt touristique.

📙 Guide touristique : le guide Floride des éditions Lonely Planet est très complet. Nous y avons trouvé beaucoup d'informations pour organiser notre road trip. Nous le recommandons chaudement pour vous accompagner durant votre voyage.

Comme dans tout road trip, prenez votre temps et vivez l'instant présent. La Floride est un État à explorer avec une certaine zénitude : tout le monde y est relax. Admirez, profitez, voyagez !

Le château de Disney à Orlando en Floride
Magic Kingdom Park

Ce voyage en Floride fut l'un de nos meilleurs ! Nous sommes très contents d'avoir découvert cet État des États-Unis, qui à la base, ne nous attirait pas plus que ça.

N’hésitez pas à me poser vos questions si besoin. Je serais ravie de vous aider dans votre planification.

À très bientôt 😊

Si vous achetez via des liens sur mon blog, je peux toucher une petite commission d’affiliation.
Ainsi, le site est soutenu à 100 % par les lecteurs et ne contient pas de publicité. Merci pour votre soutien !

Article mis à jour le 27 février 2024

Laissez un commentaire

Vous aimerez aussi